Boudin blanc maison

Le boudin blanc maison est réalisé à base de maigre et de gras de porc haché à la manière d'une farce mousseline puis humidifié au lait aromatisé.

Pour des boudins blancs de qualité supérieure, on remplace une partie du maigre de porc par de la viande de veau ou des filets de volaille.

Particulièrement populaire lors des fêtes de Noël ou de la Saint-Sylvestre, le boudin blanc est souvent aromatisé aux champignons : truffe, cèpes, morilles...

A noter qu'il n'a de commun avec le boudin noir que sa forme et son appellation.

Boudin blanc maison

Recette du Boudin blanc maison

Pour
8 personnes
Préparation
Cuisson
Difficulté
Facile
Coût
Faible

Ingrédients

Farce de base

  • 490 g de maigre de porc
  • 210 g de gras dur de porc

Ou farce supérieure (au choix)

  • 290 g de maigre de porc
  • 200 g de maigre de veau ou de filet de volaille
  • 210 g de gras dur de porc

Liaison

  • 250 g de lait (1)
  • 50 g de blanc d'oeuf (ou 1 oeuf entier)
  • 20 g de fécule

Aromatisation du lait

  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 0.5 blanc de poireau
  • 1 bouquet garni
  • 1 gousse d'ail

Assaisonnement

  • 12 g de sel
  • 8 g de sel nitrité (ou de sel fin)
  • 2 g de poivre blanc
  • 0.5 g de muscade râpé et 0.5 clou de girofle
  • ou 1 g de 4 épices
  • 1 g de phosphates (optionnel)

Aromatisation

  • 2 cl de Cognac
  • 2 cl de Madère
  • 30 g de truffes noires
  • ou 60 g de cèpes

Embossage

  • QS de menu de porc 40/42

Bouillon

  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • QS thym, laurier
  • QS de baie de genièvre
  • QS de poivre en grain
  • 1 clou de girofle

Matériel

  • 1 couteau éminceur
  • 1 éplucheur à légumes
  • 1 planche à découper
  • 1 bac
  • 1 hachoir à viande
  • 1 robot type cutter
  • 1 poussoir à saucisse
  • 1 spatule
  • 1 corne
  • 1 sonde
  • 1 casserole
  • 1 faitout
  • 1 araignée
  • 1 passoire

Il vous manque quelque chose ?

Poids portionCaloriesProtéinesLipidesGlucides
150 g 339 kcal 15 g 27 g 8 g

Notes

  1. Certains professionnels augmentent sensiblement la quantité de lait, parfois jusqu'à 1 litre par kilo de viande. Le boudin est plus onctueux et moins cher à produire.

    La pesée proposé ici donne un boudin fondant et charnu qui conservera une certaine mâche. Si vous voulez obtenir quelque chose de plus souple, doubler la quantité de lait.

Progression

    La veille : préparer les éléments

  • Saler la viande

    Parer, dénerver soigneusement et tailler les viandes. Peser le sel et bien enrober les morceaux. Filmer et laisser saumurer pendant 24 h au réfrigérateur.

  • Rincer le menu de porc (boyaux)

    Rincer les boyaux, faire couler de l'eau à l'intérieur par une extrémité et la pousser jusqu'à l'autre bout du boyau. Mettre à tremper et réserver à +4°C.

  • Préparer le lait aromatisé

    Porter le lait à ébullition avec les aromates taillés finement. Cuire pendant 20 min et laisser refroidir à température ambiante. Filmer et réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

  • Le jour-même : confectionner les boudins blancs

  • Préparer la farce

    Dans un premier temps, hacher les viandes à grille fine (3 mm) et réserver sur glace. Cette étape facilite largement le mixage au cutter.

    Hacher la farce au cutter ajouter le lait infusé chinoisé, les oeufs, le reste de l'assaisonnement (le sel est déjà dans la viande) et les alcools. Mixer finement pour émulsionner en ajoutant quelques glaçons. Ajouter la fécule vers la fin du mixage.

    Hacher les champignons et les incorporer à l'appareil.

    Travailler rapidement pour chauffer les chairs le moins possible.

  • Mettre en place l'équipement : poussoir ou robot ménager

    Mettre en place le poussoir à saucisse ou le robot équipé du hachoir et du poussoir à saucisse.

    Enfiler le boyau sur la canule en le retroussant.

    Charger le réservoir avec la farce.

  • Amorcer

    Démarrer l'équipement et pousser la farce jusqu'au bout de la canule pour amorcer.

    Dérouler légèrement le boyau et nouer l'extrémité en évitant au maximum d'emprisonner de l'air.

  • Embosser les boudins blancs

    Embosser (remplir le boyau avec la farce) en laissant 1 ou 2 cm de mou entre chaque boudin pour réaliser le chapelet et permettre au menu de porc de se rétracter sans éclater lors de la cuisson.

    Portionner en boudins de 100 à 150 g. Torsader le chapelet.

  • Cuire les boudins blancs

  • Préparer le bouillon aromatique

    Tailler la carotte et l'oignon en mirepoix. Verser dans un faitout avec thym, laurier, baie de genièvre, poivre en grain et clou de girofle. Couvrir et chauffer à feu doux.

    Une fois à frémissement, laisser cuire au moins 20 minutes pour infuser la garniture. Une fois le bouillon bien parfumé, régler l'intensité de la plaque pour que le liquide soit à 85°C et y reste pendant toute la cuisson. S'aider d'un thermomètre ou d'une sonde de température.

  • Pocher les boudins blancs

    Cuire les boudins à 85°C pendant environ 20 minutes. Respecter scrupuleusement la consigne de température pour éviter que le boudin n'éclate.

    Débarrasser délicatement pour ne pas casser les boudins et refroidir rapidement.

  • Sécher et conditionner les boudins

    Sécher soigneusement. Séparer les boudins. Filmer ou mettre sous-vide pour la conservation.

    Le boudin blanc se conserve 2 ou 3 jours à +4°C et ~ 1 semaine sous-vide. Pour une conservation prolongée, surgeler les boudins crus, les décongeler et les pocher avant utilisation.

Si malgré nos efforts pour vous proposer un contenu de qualité, une étape n'est pas claire ou une erreur s'est glissée dans cette recette, aidez-nous à l'améliorer en nous la signalant.